Chargement en cours. Patientez !
rechercher

2022 - Seraing (Ougrée) - Hommage à ARNO Commentaires

« ARNO, en deux mots, c’est toujours brut, vrai, toujours réel, authentique, viscéral aussi. » Sofiane Pamart 2021

ARNO, nom de scène d’Arnold Hintjens, parfois aussi surnommé ARNO Tjens, est un chanteur et acteur belge, né le 21 mai 1949 à Ostende et mort à Bruxelles le 23 avril 2022. Trilingue, il a d’abord surtout chanté en anglais avant de privilégier le français et parfois le flamand. Parfois surnommé « Le Tom Waits belge » en raison de sa voix brisée, il a su, au cours de sa carrière longue de cinq décennies, marquer la scène rock belge.

Iconoclaste et attachant, ARNO fait de sa belgitude un art majeur qui a marqué la musique européenne par sa pudeur, ses textes touchants, parfois empreints de naïveté, et son sens de l’absurde. Il conserve toute sa carrière une image d’artiste décalé et provocateur, revendiquant sa liberté. Il aime à se présenter comme « lesbienne » et déclare n’avoir « rien à foutre » de la politique.

Pour localiser ce graffiti :

 50°36’24.1″N 5°32’08.9″E

Rue de la Gare, 49, 4102 Seraing

Google : https://goo.gl/maps/dgoM28Xbkemm8d2Q9

Ce qu’en dit la RTBF :

« Pas de doute, c’est bien lui. C’est bien le chanteur ARNO que l’on reconnaît sur cette fresque murale qui s’étend sur 10 mètres de large et 12 mètres de haut, rue de la Gare, dans le bas d’Ougrée à quelques mètres de la nouvelle salle de concert l’OM. Achevée le 13 mai 2022, cette œuvre a été réalisée en moins d’une semaine par Olivier HOFFAIT, alias SOKE et Michaël NICOLAÏ, deux artistes du collectif de street art liégeois Spray Can Arts. Elle marque en quelque sorte l’ouverture de la saison des fresques. « Chaque année au printemps on fait des recherches graphiques que l’on teste en grandeur nature, avec l’accord des communes, en réalisant des fresques sur des murs qui peuvent être vus de tout le monde ».

Les deux artistes souhaitaient travailler sur la thématique de la musique et le personnage d’ARNO, décédé en avril dernier, s’est d’emblée imposé. Ils ont alors croisé leurs deux univers, l’un axé surtout sur le personnage et l’autre sur les décors et les éléments industriels.  » On ne voulait pas se contenter de peindre un visage avec des usines en arrière-plan, on voulait quelque chose d’un peu plus subtil et donc, ce que l’on voit également sur la peinture, en prenant un peu de recul, c’est le manche d’une guitare qui peut rappeler les lignes à haute tension qui font partie du décor du quartier et qui font aussi le lien avec la salle de concert toute proche ». »

Esthétiser les quartiers urbains, créer un parcours d’art public c’est aussi l’objectif poursuivi par les artistes de Spray Can Art.

A voir aussi l’article de la RTBF : Une fresque ARNO née sur un mur à Evere.

 

 

Hommage à ARNO

Détails

CameraCanon 5D Mark II
Focus50
ISO1200

Catégories

Étiquettes

Sélectionner
Voir plus grand
Télécharger
Sélectionné
Voir plus grand
Télécharger
Sélectionner
Voir plus grand
Télécharger
Sélectionner
Voir plus grand
Télécharger
Sélectionner
Voir plus grand
Télécharger
Histoire Détails Détails Miniatures Miniatures J'aime 1777

Share it on your social network:

Or you can just copy and share this url
Articles similaires